Pages Menu

Flash Actu - Toute l'actualité du web

Categories Menu

Posted by on Mar 13, 2012 in Communication |

La traduction, la difficulté de rester fidèle et comment y arriver…

La traduction appartient au vaste domaine de la communication, un moyen qui rétrécit les chemins entre les peuples et rend le monde comme un petit village avec une seule bordure, la traduction est sujet de beaucoup de réflexion sur la méthode que doivent les traducteurs suivre, notamment concernant la fidélité quand la traduction et non-littéraire, ce qui veut dire technique, la traduction a toujours un message dans son contenu, que ce soit culturel, politique ou médical, ce message doit être gardé et préservé dans le texte traduit.

Pour certains linguistes et traducteurs, l’image extérieure du texte n’a aucune importance en réalité mais c’est l’essence, le message qui importe toujours et dont le traducteur doit être attentif et doit posséder les compétences suffisantes pour savoir gérer cette question. Depuis la nuit des temps la question de la fidélité dans la traduction a était posée à ceux qui traduisent, chaque bureau de traduction s’est posée la même question aussi, comment définir cette imposture obligatoire parfois pour réussir la traduction d’un texte littéraire et indispensablement évitée pour la réussite d’un document technique ?

Le métier de traducteur ne consiste pas seulement à retravailler le document source profondément, mais aussi à rendre une image fidèle dans la langue ciblée et il est évident que si le texte source est mal construit ou mal rédigé, il y-aura des surprises dans la traduction remise, une traduction satisfaisante est une traduction basée sur plusieurs critères qui détermineront sa transparence ou sa défaillance.

D’une langue à l’autre, les concepts ne se perçoivent jamais identiquement, ce qui suffit à faire de la traduction, à l’échelle de chaque mot, une tâche pénible car le traducteur doit respecter le texte, pas d’omissions, pas d’ajouts, ni l’introduction des enjolivements personnels, l’agence de traduction ou le traducteur est affronté à résoudre des problèmes dans la traduction, trouver des équivalences aux jeux de mots, aux différentes expressions et locutions de la langue source, cela demande une grande compétence culturelle au niveau linguistique, ainsi le traducteur, dans ce processus fait l’adaptation de façon à ce que le lecteur ne saura pas qu’il s’agit d’une traduction, et c’est l’objectif que le métier de la traduction veut atteindre depuis toujours.