Pages Menu

Flash Actu - Toute l'actualité du web

Categories Menu

Most recent articles

L’Etat face à la crise du logement

Posted on Avr 15, 2013 in Immobilier |

L’Etat a souvent du mal à maitriser la démographie compte tenu du fort taux de naissance et d’immigration. Plus le nombre d’habitants s’accroit, moins on arrive à loger tout le monde, d’ou la crise de logement. Pour y faire face, la loi Duflot, à l’image des précédentes lois est mise en exécution. Quels sont donc ses principes et les conditions à respecter ?

Le principe

La loi Duflot vise à solutionner l’épineux problème de logement en France. Pour y arriver, l’Etat doit renouveler ou agrandir son parc de logement dépassé par le temps. En vue de se faire aider sur ce grand chantier, il sollicite l’apport des individus en encourageant l’investissement locatif dans l’immobilier neuf sur une période de 12 ans. Cela permet de bénéficier d’une réduction d’impôts de 18% tout le temps de la mise en location de la maison (9 ans). Non seulement on économise jusqu’à 54 000€ sur l’impôt de revenu, mais on dispose aussi d’un patrimoine pour assurer sa retraite et l’avenir de sa famille. Cependant, cela exige de remplir certaines conditions .

Les conditions à remplir

Il est à préciser que le montant de l’investissement locatif doit être chiffré à 300 000 €, et est limité à deux investissements.

  • Le loyer . Il est calculé en fonction de la surface habitable du logement appelée surface utile,  plus la moitié de la surface des annexes.
  • Le locataire. Le locataire doit disposer de ressources inférieures à celles fixées par le gouvernement pour une zone donnée. Le locataire doit faire du logement sa résidence principale. Il ne doit absolument pas faire partie du foyer fiscal propriétaire.
  • Le type de logement. Le logement éligible à la loi Duflot doit être neuf mais aussi écologique, c’est-à-dire respecter les normes environnementales RT 2012 ou être certifiée BBC 2005. Cette mesure permet également de lutter contre l’émission des gaz à effet de serre qui bien sur, contribuent fortement à la dégradation environnementale.
  • La zone géographique. Des zones géographiques sont bien définies pour abriter le projet. On peut facilement les identifier avec un détecteur de zone sur internet en mentionnant le code postal et le nom de la commune.

Aller au resto quand on est au régime, comment ?

Posted on Avr 12, 2013 in Santé |

Souvent, les personnes âgées sont soumises à des interdictions concernant tel ou tel aliment ou catégorie d’aliment surtout lorsqu’elles sont diabétiques ou sujettes au cholestérol. Etablissez donc une liste de tout ce qui vous est interdit et effectuez votre choix en conséquence. Si, par exemple, vous ne pouvez consommer de la viande, ne vous rendez pas dans un restaurant où on propose toutes sortes de grillades.

Vous n’en sortirez que plus frustré. Au lieu de cela, choisissez un établissement où la spécialité est plutôt le fruit de mer. Le fait que votre nourriture est spécifique implique que vous informiez la ou les personnes avec qui vous allez déjeuner/dîner. Faites leur savoir les restrictions alimentaires qui vous sont imposées.
senior-bien-manger-regime

Choisissez bien votre plat

Que vous soyez au régime pour des raisons de santé ou pour des raisons plus esthétiques, notez que vous ne gagnerez rien à transgresser les règles. Si vous ne pouvez consommer des plats en sauce, optez pour des plats plus classiques mais que vous appréciez. Demandez conseil au serveur, en vous basant sur le contenu de la carte : expliquez-lui ce que vous recherchez, il ne manquera pas de vous orienter. Si vous ne parvenez pas à vous maîtriser ou que la situation vous impose de passer outre les interdictions alimentaires, goûtez de tout sans exagérer. A un buffet, par exemple, pour ne pas être frustré, mangez quelques fruits de mer puis, orientez-vous vers d’autres plats.

Certains restaurants à thème comme le restaurant japonais pourront ravir ceux qui doivent faire attention à leur santé et où toutes matières grasses sont interdites. Rien de tel dans ces cas là que la cuisine made in Japan. Par contre, éviter les pizzerias ou les restaurants mexicains, bien trop lourds au niveau des lipides.

N’oubliez pas qu’en tant que senior, pour pouvoir mordre la vie à pleines dents, vous devez faire attention à ce que vous mangez.

Comment se rendre et se déplacer à Rome

Posted on Mar 28, 2013 in voyage |

Si tous les chemins mènent à Rome alors il s’avère possible de s’y rendre en empruntant tous les moyens de transport moderne existant. Pari tenu, car il reste facile de se rendre à Rome en avion, en train ou en voiture. Pour s’y déplacer efficacement, rien de tel que les deux roues ou le métro.

Se rendre à Rome

Depuis les principales villes capitales européennes telles que Berlin, Madrid, Bruxelles, Amsterdam ou encore Paris, il n’existe rien de plus rapide et économique que de se rendre à Rome en avion. Si votre voyage vers la capitale italienne s’effectue par la voie des airs via un vol régulier international, vous atterrirez à l’aéroport international Leonardo da Vinci. Autrement votre point d’entrée sera l’aéroport de Ciampino et plus particulièrement si vous voyagez à bord d’une compagnie low cost.

Autrement si vous préférez voyager par route, libre à vous d’arriver sur place en voiture privée ou à bord d’un véhicule de location. De nombreuses lignes de train couchettes et de train à grande vitesse proposent de vous emmener à Rome à des conditions avantageuses. Si vous optez pour cette dernière option votre point d’entrée à Rome se situera à la gare de Rome Termini près de laquelle il vous sera plus que facile de réserver un hotel à rome

Se déplacer dans Rome

Si vous arriviez par avion, que ce soit à l’aéroport Fiumicino ou celui de Ciampino, votre transfert vers votre hôtel à Rome sera facilité par les services de transferts classiques. Le train se fera lui aussi un plaisir de vous acheminer vers Rome. À titre d’information, le trajet en train entre l’aéroport et la gare de Termini s’effectue en quelque 30 minutes. Bien que cela puisse paraître long, le train est en soit est-ce qu’il se fait de plus rapide si l’on considère les bouchons qui congestionnent les routes de Rome.

Rome étant une ville relativement surpeuplée surtout en son centre, pour vos déplacements pour vous éviter de perdre du temps dans la masse de piétons, préférez-vous déplacer en scooter de type Vespa ou même à vélo pour encore plus de mobilité. Néanmoins si vous désirez sillonner les places de la ville, rien de plus agréable que de marcher à pied quitte à s’accoutumer à la forte affluence touristique qui prévaut autour de certains sites touristiques. Très rapide et très efficace pour relier des points éloignés de la ville, le recours au métro s’avère incontournable à Rome

Découvrir les vins lyonnais

Posted on Mar 21, 2013 in Maison |

table-restaurantLa ville de Lyon est un véritable pole gastronomique. On y trouve tous les délices qu’on aimerait déguster, surtout du bon vin qui résulte du savoir faire traditionnel des vignerons de la région. Aller à la découverte de ce breuvage unique en son genre, c’est aussi découvrir son poids dans la cuisine lyonnaise.

Les différentes variétés de vin

  • Le vin dispose de plusieurs variétés et qualités que voici :
  • Vin rouge (obtenu à partir d’un raisin rouge ou noir)
  • Vin blanc (résulte d’une fermentation de raisins à pulpe blanche, sans étape préalable de macération)
  • Vin rosé (obtenu selon le même mode de production que le rouge, mais avec un temps de macération de quelques heures)
  • Vin sec (un mélange de vin rouge et de vin blanc)
  • Vin sucré ou doux (obtenu sans addition d’alcool a partir de raisins très matures et riches en sucres)
  • Vin de liqueur (produit avec addition d’alcool neutre, d’eau-de-vie de vin, de moût de raisin concentré, pendant ou après la fermentation)
  • Vin effervescent (il a une grande teneur en gaz carbonique due à la fermentation du sucre résiduel qui donne une sensation de picotement une fois en bouche)

A Lyon, on trouve le Beaujolais, les Coteaux-du-lyonnais et les Cotes du Rhône qui sortent de la pure tradition viticole lyonnaise.

Les recettes à base de vin

Le vin entre dans la composition de plusieurs plats. On pourrait citer :

Tripes à la lyonnaise qui se prépare avec le vin rouge ou blanc, c’est un véritable délice ! On a également la Chayotte lyonnaise qui est un type de sauce au vin ou aux oignons.

Les bienfaits du vin rouge

Une consommation régulière et modérée de vin rouge est bénéfique dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, de la maladie d’Alzheimer, du cancer du poumon. Elle réduit les effets secondaires de la radiothérapie. Le vin rouge allonge l’expérience de vie.