Tous les articles par lm2011

La MGEN exprime son attachement au conventionnement

Alors que les organismes mutualistes essaient de trouver toutes les solutions possibles afin de réduire le montant des investissements médicaux de leurs adhérents, certains évènements empêchent l’épanouissement absolu de cette volonté. En effet, il convient de comprendre qu’une mutuelle santé répondant aux dispositions du Code de la Mutualité a vocation à accorder des remboursements complémentaires à ses adhérents lorsque ces derniers s’engagent dans tel ou tel parcours médical. Toutefois afin d’optimiser les dépenses de santé mises à la charge des réseaux mutualistes, certains d’entre eux essaient progressivement d’inviter leurs adhérents à se diriger vers des acteurs particuliers avec lesquels ils ont préalablement établi des conventions de partenariat. C’est notamment le cas en ce qui concerne la souscription d’une mutuelle dentaire ou encore d’une mutuelle optique parce que les deux activités médicales précitées engendrent souvent des frais conséquents mais qui sont susceptibles de varier du simple au triple d’un prestataire à un autre.

Néanmoins, cette approche conventionnelle au sens juridique du terme n’est guère appréciée par certains professionnels du secteur dans la mesure où ils se sentent évidemment menacés par une forme d’exclusion alors même que les réseaux mutualistes représentent une manne financière pour le moins considérable. C’est notamment le cas de la MGEN qui vient de lancer une campagne destinée à réaffirmer sa volonté s’agissant de la poursuite de sa campagne de conventionnement en dépit des critiques appuyées dont elle fait actuellement l’objet : « Plusieurs syndicats professionnels et enseignes d’optique ont engagé ces derniers mois des contentieux avec le groupe MGEN à propos des dispositifs de conventionnement ». Par voie de conséquence, il convient de prendre en considération les arguments réciproquement exprimés par les parties en présence afin de comprendre qu’ils sont recevables de part et d’autre. Dès lors, la seule réelle issue à cette polémique au sujet du conventionnement mutualiste est d’engager une clarification des dispositions Législatives et Réglementaires contenues au sein du Code de la Mutualité à ce sujet.